07 mars - 20H Stevie COCHRAN (USA)
08 mars - 20H Adrian BELEW (USA)
11 mars - 21H SINNERBOY (UK) plays RORY GALLAGHER
15 mars - 20H CAHUT (F)
16 mars - 20H Spencer BOHREN (USA)
22 mars - 20H Blaze BAYLEY (USA)
29 mars - 20H Jacques STOTZEM + ROMAN (B)

06 avril - 20H

Neal BLACK (USA)
12 avril - 20H Tommy CASTRO (USA)
15 avril - 21H Buddy WHITTINGTON (USA)
16 avril - 21H Al Di MEOLA (USA)
19 avril - 20H BLACKFOOT (USA)

 

 

 

07 mars - SPIRIT of 66 - 20h00 "Classic Rock"
Stevie COCHRAN (USA)

Stevie Cochran est un chanteur américain à la voix forte et considéré comme un AS de la guitare. Il  commence à jouer de la guitare en 1966 alors qu’il n’avait que huit ans. Né dans une famille de musiciens il a d’abord appris le jazz, mais bien vite il a succombé à la Beatlemania et à l’invasion des groupes anglais de blues rock. La guitare électrique est alors devenue un outil essentiel pour lui. Après avoir écouté les morceaux de Jimi Hendrix et d’Eric Clapton il parvient à développer son propre style. Il décide alors de quitter l’école. En 1981, un an après la mort de John Lennon Stevie écrit et enregistre son premier single “Why do they kill”.Aujourd’hui encore il joue cette chanson qui est devenue avec le temps sa  piste référence. Au milieu des années 90 Stevie donne des concerts au Japon et en Europe et participe 5 fois au Montreux Jazz Festival. Il sort d’ailleurs un album « Live At Montreux » datant d’une de ses performances  de 2003 composé de 12 titres. En février 2010 il propose son album “12 Reasons” agrémenté de solo de guitare détonnant. Cet album confirme que Cochran est un artiste talentueux avec un style électrifiant. “Next Stage” son dernier album est un disque qui se veut plus personnel avec des mélodies sentimentales au rythme de ses solos de guitare.

Myspace : www.myspace.com/steviecochran



08 mars - SPIRIT of 66 - 20h00 "Fusion"
Adrian BELEW (USA)

Actif depuis 1977 et vingt albums solos plus tard, Adrian Belew a eu l’occasion de  collaborer avec les plus grands.  Belew a été découvert par Frank Zappa avec qui il est resté pour enregistrer l’album  « Sheik Yerbouti » (1979) et apparaitre dans son  concert filmé  « Baby Snakes ». Grâce à sa collaboration avec Zappa  il a été repéré  par  David Bowie ce qui lui a permis de participer à la tournée « Heroes » de 1978 et de contribuer à « Lodger » un autre album de Bowie. Plus tard, il officia comme directeur musical sur le « 1990 Sound+Vision Tour » de Bowie tout en y étant guitariste et chanteur. On peut aussi noter de nombreuses collaborations avec Talking Heads, Laurie Anderson, Paul Simon, et Nine Inch. Trop peu connu du grand public, Belew possède pourtant un son reconnaissable.

Peu importe le style musical exploré il arrive toujours à poser sa signature que ce soit dans le Hard Rock, le Funk ou la New Wave. Pendant plus de 25 ans il a été le parolier, chanteur et co-guitariste (avec Robert Fripp) du légendaire groupe de rock progressif KING CRIMSON. Malgré ses nombreuses activités il a toujours trouvé le temps de produire d’autres artistes ou de réaliser ses propres chansons. La preuve avec son nouvel album « E » disponible dans le commerce.

www.adrianbelew.net


11 mars - SPIRIT OF 66 - 21h00 "Hommage/Tribute"
SINNERBOY (UK) plays RORY GALLAGHER

Depuis 1996 Barry Barnes organise chaque année un hommage au Dukinfield Town Hall dans le Lancashire. Ce rassemblement est en fait le premier et le plus long  du monde consacré à l’œuvre de Rory Gallagher. Délocalisé à Sheffield, le concert attire de plus en plus de foule venant des Royaumes Unis et même de l’étranger. Cette passion pour le génie de Gallagher a amené Barnes à créer un groupe de reprise composé du bassiste Dave Burns et plus récemment du batteur Steve Tansley, ces derniers tous deux fans de l’univers Gallagher. Mais Sinnerboy n’est pas qu’un simple groupe de reprise, ils ont comme objectif de devenir le meilleur groupe de reprise rendant hommage à leur idole, et ça s’entend ! Leur live sont rempli d’énergie et de passion  et proposent  un  répertoire de 40 chansons. Ce que l’on  découvre sur scène c’est l’héritage d’une légende de la guitare transmis avec fougue par un groupe qui voue un culte à Rory Gallagher.

www.sinnerboy.co.uk/


 


15 mars - SPIRIT of 66 - 20h00 "Flamenco"
CAHUT (F)

Cahut est un guitariste Français, son surnom lui a été donné par son oncle. Dès l’âge de 12 ans il joue de la guitare près des terrasses des cafés, glaciers, restaurant afin de récolter un peu d’argent de poche durant l’été. Son bagage musical lui a été transmis par sa famille tout au long des fêtes gitane, la fête faisant intégralement partie de la vie. Bien plus tard lors d’une représentation il est remarqué et est invité à se rendre à Saint-Tropez ou il commence à se produire dans des clubs ou dans des hotels. Sa carrière commence, il rejoint ensuite  le groupe Chico & the Gypsies, il compose au saint du groupe et enregistre en Allemagne l’album Vagabundo et autres singles. Il y reste 5 ans tout en continuant ses concerts à Saint-Tropez. Par la suite il continue sa carrière en solo et pendant une dizaines d’année il se produit dans un grand nombre de villes en Allemagne, dans  différents endroits, cirques etc... Le 31 décembre 2003, il est victime d’un accident de voiture qui lui coute un bras. Mais il n’abandonne pas, il se rétablit et profite de la vie même si plus rien ne sera comme avant.
Doucement, après cet accident, il commence à se remettre en activité, il écrit un livre de son récent passé, il compose des chansons pour Gipsy Kings dont certains d’entre eux font partie de sa famille. Peu à peu, l’année qui a suivi son accident, il retourne sur scène et les concerts et  galas se multiplient à nouveau comme auparavant.

www.cahut.net/


16 mars - SPIRIT of 66 - 20h00 "US Roots Music"
Spencer BOHREN (USA)

Né dans une famille gospel du Wyoming en 1950, Spencer Bohren à commencé à chanter et jouer de la musique dès son plus jeune âge. Du haut de ses quatorze ans il est inspiré par la musique folk qu’il entend à la radio, il commence alors à jouer de la guitare en public. Les années suivantes il découvre les trésors Américains du Blues, de la Country, du Gospel et de la Folk Music, assimilant ainsi le jeu de guitare et les détails historiques des différents mouvements. Durant les années 60-70, il  joue avec de nombreux groupe de Rock, Country et de Blues. Dans le milieu des années 70 il par s’installer à la Nouvelle Orléans avec sa femme afin de fonder sa famille. La Nouvelle Orléans va a avoir un double effet sur Spencer, musical et personnel, il va  devenir une figure locale et commence à écumer le Sud Ouest des Etats Unis avec sa famille. Pendant 7 ans il va donc traverser les USA partageant son amour de la musique américaine avec son public tout en chantant ses propres créations.  En 1983, Spencer va débuter sa carrière discographique avec son premier album, « Born in a Biscayne », on peut y retrouver le virtuose Doctor John au clavier. Son dernier album “The Blues According to Hank Williams” rend hommage à un artiste qu’il affectionne tout particulièrement et dont il revendique l’influence. Une discographie riche de plus de quinze albums sortis aux Etats Unis, en France, en Allemagne, en Suède et au Japon. Depuis 1984, Spencer Bohren à donné des centaines de concerts à travers le continent Européen et continue à célébrer la musique traditionnelle  américaine à travers le monde.

www.spencerbohren.com/
 


22 mars - SPIRIT of 66 - 20h00 "Metal "
Blaze BAYLEY (USA)

Blaze Bayley est un groupe de heavy metal fondé par le chanteur  éponyme en 2000. Ce dernier, de son vrai nom Bayley Cook, né en 1963 à Birmingham commence sa carrière au sein de la formation Wolfsbane, avant de devenir la voix d'Iron Maiden, en remplacement de Bruce Dickinson, en 1993. L'aventure ne dure que cinq années et la formation connaît quelques succès moindres pendant cette période, en raison notamment de la voix de l'artiste qui peine à s'adapter à certains classiques du groupe.En 1999, il quitte Iron Maiden quand Bruce Dickinson fait son retour au sein du combo. Blaze Bayley fonde alors sa propre entité du même nom et démarre cette nouvelle aventure avec "Silicon Messiah" en 2000. Prolifique, la formation livre "Tenth Dimension", "Blood And Belief" et "The Man Who Would Not Die". En 2008, alors que la tournée "The Tour That Will Not Die" doit débuter, l'artiste perd son épouse âgée de 38 ans. Décidant néanmoins de poursuivre le fil de sa série de shows et de sa carrière, Blaze Bailey revient avec "Promise And Terror" en février 2010.

www.blazebayley.net/




29 mars - Espace Duesberg - 20h00 "Acoustic"
Jacques STOTZEM + ROMAN (B)

Jacques STOTZEM
Sur la scène guitaristique mondiale actuelle, Jacques Stotzem est un des guitaristes "fingerstyle" au style des plus vastes et diversifiés. Né en 1959 à Verviers, le guitariste belge a enregistré 11 CDs et beaucoup de fans de guitare acoustique le citent parmi leurs favoris absolus. Les critiques spécialisées et ses collègues guitaristes reconnaissent en lui non seulement une parfaite maîtrise technique, mais aussi un sens indéniable de la note idéale au bon moment. Son style unique et très raffiné combine à la fois un sens de la mélodie, une approche dynamique, une connaissance approfondie de l'harmonie, une virtuosité au service de la musique - le tout dans un ensemble qui parle directement à l'auditeur. Jacques Stotzem est devenu un invité régulier des plus importants festivals européens et américains et ses tournées le mènent jusqu'au Japon, en Chine ou à Taiwan. Depuis 2006, la légendaire firme de guitare américaine "Martin Guitar" produit un modèle "OMC Jacques Stotzem Custom Signature", un rêve pour tout guitariste, une consécration pour Jacques et de plus, son dernier CD « Catch the Spirit » sorti en 2009 est resté 40 semaines dans les charts belges.

www.stotzem.com

ROMAN
Cet auteur, compositeur et interprète est né le 16 avril 1980. En 2005, il participa au projet One Voice, une compilation dont le but est de recueillir de l’argent pour permettre la reconstruction d’écoles dévastées par l’ouragan Katrina. En 2007, il comptabilise plusieurs centaines de concerts. D’un côté, il y avait l’engouement du public et de l’autre, il y avait sa carrière en entreprise. Il a donc dû faire un choix et celui-ci a été d’abandonner la vie d’entreprise pour se consacrer à sa passion. Il sort son premier album en 2009 qui s’intitule « ANY PLACE BUT HOME ». Cet album est une véritable transposition de sa vie, on y retrouve la musique transmise par sa famille et son statut d’expatrié qui le définit depuis son enfance. Après la sortie de l’album, il se produit dans les salles de concert bruxelloises comme l’Orangerie du Botanique.

Durant les années 2008-2009 on le voit arriver sur la scène médiatique belge avec les premières diffusions radiophoniques de ‘Rider’ et ‘Good Music’. Par la suite, on le retrouvera fréquemment dans les médias en France et en Belgique.

Voici ses principaux passages dans les médias :
• La RTBF l’invite sur ses plateaux (Classic21, La Première, VivaCite, Arte, D6Bels on stage)
• RTL (France et Belgique) l’invite à l’émission des Nocturnes de Georges Lang (RTL) , All Access (Bel RTL), Demandez le Programme (Bel RTL) , Sampler (PlugTV),
• En France, il remporte un franc succès sur le plateau de Nagui pour l’émission de TARATATA du 8 mai 2009
• Aux Halles de Schaarbeek pour les cinq ans de Classic 21
• Au Rallye Télévie organisé par Bel RTL
• Aux Octaves de la Musique

www.romanoline.com

 


06 AVRIL - SPIRIT of 66 - 20h00 "Texas Blues"
Neal BLACK (USA)

NEAL BLACK originaire du Texas, est l'un des artistes américains les plus importants sur la scène Blues aujourd'hui .... Sa musique est enracinée dans la tradition du Texas. Dans les années 80, Neal Black a joue régulièrement sur les scènes Blues du Texas, en première partie de: STEVIE RAY VAUGHAN, ALBERT KING, FABULOUS THUNDERBIRDS, OMAR & THE HOWLERS, JOHNNY COPLAND, GEORGE THOROGOOD, LEON RUSSELL... C'est à cette période que Neal Black rentre au conservatoire de SOUTHWEST, et étudie la guitare à l'aide de BARNEY KESSEL, HERB ELLIS, et JACKY KING, «jazz men» de légende. Dans les années 90, Neal Black s'installe à New-York ou très vite il se fait remarquer par son style et ses talents d'auteurs compositeurs. On le retrouve ainsi sur les scènes New-Yorkaises avec son groupe «the healers», mais aussi, tard dans la nuit en «Jam Session» en compagnie de Popa Chubby, Joan Osborne, The Holmes Brothers, etc. .... Neal Black a enregistré 6 albums pour la maison de disque «DIXIEFROG» (FRANCE),
En 2000, Neal Black s'installe au Mexique, et reste 3 ans. Il effectue plusieurs tournées ou on le retrouve dans les festivals Blues locaux, mais aussi dans le cadre du circuit des «HARD ROCK CAFE». Durant cette période passée a Mexico, il intervient en tant que professeur de musique à l'université de PAN AMERICAN. C'est aussi a ce moment la que Neal va écrire un album sombre, très critique, «DREAMS ARE FOR LOSERS».  Entre 2004-2007, NEAL BLACK vit en France tournant régulièrement dans toute l'EUROPE avec son groupe, écrit, compose, produit de nouveaux projets.

ww.nealblack13.webs.com/



12 avril - Spirit of 66 - 20h00 "Soul Blues"
Tommy CASTRO (USA)

Tommy Castro  commence à jouer de la guitare à l'âge de 10 ans,  influencé  par le Blues électrique , la Soul music , le Rock and Roll et le Rock Sudiste . His style has always been a hybrid of all his favorite genres. Son style a toujours été un hybride de tous ses genres préférés. He names Mike Blooomfield, Elvin Bishop , Eric Clapton , BB King , Buddy Guy , Elmore James and Freddie King as guitar influences and Ray Charles , Wilson Pickett and James Brown as vocal influences. Il nomme Mike Blooomfield, Elvin Bishop , Eric Clapton , BB King , Buddy Guy , Elmore James et Freddie King comme ses principales influences au niveau  instrumental et Ray Charles , Wilson Pickett et James Brown pour les influences vocales.He began playing professionally in Bay Area cover-song bands in the 1970s. Sa carrière professionnelle débute dans  les années 70 avec un cover band. In the 1980s he joined the Warner Bros. Records ' band The Dynatones. En 1980, il rejoint la Warner Bros Records Band 'The Dynatones. En 1991 il forme « The Tommy Castro Band » qui devient un groupe populaire. En 1996 Tommy sort son premier album produit par un label « Exception to the rule on blind pig » qui devient un succès.In the mid-1990s The Tommy Castro Band served as the house band for three seasons on NBC Television's Comedy Showcase (airing right after Saturday Night Live ), bringing him in front of millions of viewers every week. Dans le milieu des années 1990 « The Tommy Castro Band » participe pendant trois saisons au Television Comedy Showcase sur NBC Television, se retrouvant ainsi  devant des millions de téléspectateurs chaque semaine. In 2001 and 2002 BB King asked Castro to open his summer concert tours.En 2001 et 2002 BB King demande à  Castro de participer aux premières parties de ses concerts durant sa tournée d’été. Castro received an open invitation to join King on stage for the nightly finale.Castro has released albums on the Telarc , 33rd Street and Heart And Soul and most recently on the Alligator label, as well as on Blind Pig .

www.tommycastro.com/

 


15 avril - SPIRIT of 66 - 21h00 "Blues Rock"
BUDDY WHITTINGTON (USA)

Buddy Whittington  est un guitariste Américain Texan. He began playing the guitar inspired by his sister's records of The Beatles , Rolling Stones and, in particular, John Mayall 's Bluesbreakers with Eric Clapton . Il a commencé à jouer de la guitare en écoutant les enregistrements que sa sœur avaient  des  Beatles , Rolling Stones , et surtout John Mayall. At the age of 14 he was already a part of the Dallas/Fort Worth music scene and playing regularly in the clubs along Jacksboro Highway. À l'âge de 14 ans, il joue régulièrement dans des clubs. While attending high school, Buddy played in a band called "Short Change" which opened for Point Blank , a band that he would later join, replacing rhythm guitar player Kim Davis. Bien qu’étant toujours à l'école secondaire, Buddy  jouait dans un groupe appelé «Short Change", et faisait la première partie du groupe « Point Blank » , un groupe qu'il rejoindra plus tard, en remplacement du guitariste Kim Davis. During the early 1980s, he formed and sang with his own band "The Sidemen". [ 1 ] In 1991 they opened for John Mayall and when Coco Montoya left the Bluesbreakers in 1993, Mayall called him to take his place in the band. Pendant les années 1980, il a formé son propre groupe "The Sidemen".  En 1991, il fait les premières parties de John Mayall et lorsque Coco Montoya  quitta the Bluesbreakers en 1993, Mayall demanda à Buddy de rejoindre son groupe. In Mayall's band Whittington also sings occasionally and contributes to songwriting.  Whittington y chante occasionnellement et contribue à la composition de chansons.

L’année2008 saw the release of his first solo album and touring in Europe with his UK based band which includes Roger Cotton on organ, Pete Stroud on Bass and Darby Todd on drums. 2008 a vu la sortie de son premier album solo intitulé «Buddy Whittington ».

www.buddywhittington.com

 

16 avril - SPIRIT of 66 - 21h00 "Classic & Jazz"

Al Di MEOLA (USA)

Al Di Meola a grandit dans la ville de Bergenfield, située à 20 minutes de New York. C’est à l’âge de 8 ans qu’il  commence à prendre des leçons avec un guitariste local : Robert Aslanian. Ce dernier l’initie aux différents styles musicaux. Dans le début des années 70 il rejoint la Boston’s Berklee School of Music ou il a l’occasion de jouer avec le claviériste Barry Miles. En 1974 il a été appelé par Chick Corea afin de rejoindre le groupe « Return to forever» dans le but de palier au départ de Bill Connors. Pendant les deux années suivantes le groupe sort 3 albums mais se sépare brusquement en 1976. Au même moment Di Meola sort son premier album solo « Land of the Midnight Sun ». Un An plus tard il obtient son premier succès commercial avec la sortie de son second album « Elegant Gypsy », près d’un million de copies vendues. Il participe à une tournée mondiale au coté des virtuoses John McLaughkin and Paco de Lucia pendant laquelle ils  enregistrent le live album « Saturday Night in San Francisco » qui récolte un énorme succès auprès du public. En 1978 il preste quelques dates de concerts au Japon avec Chick Corea, Tony Williams et Bunny Brunel. En 1980, il participe à la tournée de Carlos Santana. En 1983 il part en tournée avec « Return to Forever », juste après la sortie de l'album « Touchstone » de Chick Corea.La même année il sort « Scenario » ou il explore une facette électronique du Jazz en collaborant avec Jan Hammer. Avec ce changement, il continue d'étendre ses horizons avec l'album acoustique « Cielo e Terra ». Il commençe à incorporer des synthétiseurs pour guitare dans des albums comme « Soaring Through a Dream ». A partir des années 1990, Di meola enregistre des albums dans des styles plus proches de la World Music et du latin moderne que du jazz, dont certains fortement orientés tango,  ceux-ci en hommage à la musique d'Astor Piazzola. En 2000 il a forme le 'Al Di Meola World Sinfonia 2000' avec des musiciens provenant d’Argentine, de Cuba et d’Israel. Il a vendu Six millions d’albums et a enregistré avec les plus grand tel que Luciano Pavarotti, Paul Simon, Phil Collins, Santana,Steve Winwood,Wayne Shorter, Herbie Hancock, Gonzalo Rubalcaba, Jaco Pastorius, Les Paul, Jean Luc Ponty, , Frank Zappa, Jimmy Page, Stevie Wonder, Irakere… En cette année 2011, il  revient avec son nouvel album studio "Pursuit of Radical Rhapsody", sortie prévue pour le premier avril.

www.aldimeola.com

 

 

19 avril - SPIRIT of 66 - 20h00 "Southern Rock"

BLACKFOOT (USA)

 

Actif depuis le début des années 70 le line-up original de Blackfoot était composé de  Rick Medlocke (guitare / chant), Charlie Hargrett (guitare), Greg Walker (basse / chant) et Jackson Spire (batteur) .Le quatuor partage une origine commune avec Lynyrd Skynyrd par le biais de Medlocke qui co-écrit quatre chansons et se retrouve chanteur principal sur deux pistes de l’album  Skynyrd's First And...Last mais aussi avec un son blues rock caractéristiques de ces musiciens du Sud. Medlocke himself was the grandson of Shorty Medlocke, a popular Jacksonville, Florida bluegrass musician of the 50s, whose 'Train, Train' was successfully covered by Blackfoot and, in the 90s, Warrant.Rick Medlocke took the name Blackfoot from his own native Indian tradition. Rick Medlocke s’est inspiré de ses origines indiennes et de toute cette tradition pour choisir le nom du groupe. Session pianist Jimmy Johnson produced Blackfoot's mid-70s albums at the revered Muscle Shoals studio, but despite this impressive pedigree, the band was unable to translate an in-concert popularity, especially in the UK, into record sales.Le pianiste Jimmy Johnson  commence  à produire les albums de Blackfoot  du milieu des années 70 dans le Revered Muscle Shoals studio, toutefois le groupe n’a pas eu le succès escompté lors de ses concerts. Mais en 1979 sort l’album « Strikes », le premier album produit sous le label Atco Records. Ce disque va apporter au groupe une autre dimension, on peut retrouver sur l’album des chansons comme « Higway Song » classé dans le Top 40 aux Etats-Unis ou encore le fameux «Train, Train ». They enjoyed further success with the track 'Fly Away' from 1981's Marauder. Par la suite en 1981 le groupe confirme son succès  avec le titre "Fly Away" issu de l’album  « Marauder ». En cette même année le groupe  enregistre le concert  The cream of the band's early work was captured live on Highway Song Live. « Highway Song Live »  devenu une référence en la matière. After these releases, Blackfoot bowed to record company pressure and pursued a more commercial approach that was not always convincing.Après ces sorties, Blackfoot  s'incline  face à la pression des maisons de disque  qui les poussent à enregistrer des titres plus commerciaux. Le Keyboard player Ken Hensley (b. 24 August 1945, London, England), formerly of Uriah Heep, joined the line-up for Siogo and Vertical Smiles, and was eventually replaced by Bobby Barth (guitar/vocals) of Axe, but Blackfoot was disbanded following the latter's release. Claviériste Ken Hensley, anciennement d’Uriah Heep,  rejoint alors le line-up pour « Siogo » et « Vertical Smiles ». Peu de temps après Blackfoot se sépare. Medlocke revived the name for a 1987 album credited to Rick Medlocke And Blackfoot, before putting together a new line-up with Neal Casal (b. 2 November 1968, Denville, New Jersey, USA; guitar), Rikki Mayer (bass, ex-Lizzy Borden) and Gunner Ross (drums). Medlocke reprend le nom pour un album en 1987 crédité à Rick Medlocke et Blackfoot.Après la sortie de cet album un nouveau line-up est mis sur pied avec Neal Casal (guitare), Rikki Mayer (basse) et Gunner Ross (batterie). However, none of these members remained for Blackfoot's 1994 album with new label Bullet Proof/Music For Nations, with Mark Woerpel (guitar/vocals, ex-Wardrive), Benny Rappa (drums/vocals) and Tim Stunson (bass) stepping in to support the venerable Medlocke. Toutefois, aucun de ces membres n’est resté pour la sortie du nouvel album en 1994. Le line-up était alors composé de Mark Woerpel (guitare / chant), Benny Rappa (batterie / chant) et Tim Stunson (basse) et de l’inévitable Rick Medlocke. Rappa was replaced by ex-WASP drummer Stet Howland for touring, but by the end of the decade Blackfoot had seemingly ground to a terminal halt. Rappa est ensuite remplacé par l'ex-batteur de WASP Stet Howland pour la tournée mais la fin de la décennie marque l’arrêt du groupe. In 2004, founding members Walker, Spires and Hargrett decided to begin touring under the Blackfoot name again.En 2004, les membres fondateurs Walker, Spire et Hargrett décident de reprendre la route sous le nom de Blackfoot  sans Rick Medlock, actuellement membre de Lynyrd Skynyrd. Jakson Spire décédé en 2005 est alors remplacé par Kurt Pietro, Mike Estes complète le line up actuel.

www.blackfootrocks.com